samedi 6 juillet 2013

Une journée avec le Père Monnereau

Et voilà, c'est parti ! Hier premier jour du pèlerinage aux sources sur les pas du Père Monnereau, fondateur de la Congrégation. Journée à Saint-Martin des Noyers.
Une démarche proposée aux capitulantes mais à laquelle étaient largement invités toutes les Sœurs et les associés. Une démarche spirituelle, ecclésiale et de Congrégation pour nous préparer à entrer en Chapitre dans 2 jours.
Une démarche de deux jours pour que grandisse notre foi quand elle est vécue comme une expérience d'un amour reçu (1er jour) et quand elle est communiquée comme une expérience de grâce et de joie (2e jour).

Le temps fort de ce premier jour a été la célébration baptismale dans la très belle église de St Martin des Noyers : prière et catéchèse préparées et animées par Sr Martine Chaillot et l'abbé Olivier Praud. Saint Martin des Noyers cette commune du Nord Vendée où est né le Père Monnereau et l'église même dans laquelle il a été baptisé.

Une célébration baptismale pour nous inviter à redécouvrir comment notre baptême a été source de la foi en nous, mais aussi pour rendre grâce du don du baptême de Pierre Monnereau. Très jeune il a été amené à prendre position par rapport à sa foi dans la tourmente révolutionnaire mais aussi dans une famille au terreau chrétien riche. Il a appris à donner sens aux événements de sa vie sans en rester prisonnier. On peut se poser la même question pour nous personnellement et pour la vie de la Congrégation (qu'est-ce que je fais des événements de ma vie... de la vie de la Congrégation ?) .

La foi c'est d'abord l'expérience d'un amour reçu et non un corpus de doctrine à ingurgiter. Et Olivier Praud propose 4 attitudes spirituelles pour discerner cette grâce :
  • reconnaître le baptême comme expression fondamentale et première de l'amour de Dieu pour moi,
  • identifier cet amour dans mon existence et en rendre grâce à Dieu (pas facile...)
  • découvrir comment cet amour divin trouve dans la Congrégation son lieu, son espace et son temps,
  • et enfin rendre grâce pour l'avenir, le salut que l'amour de Dieu révèle.
 Chants, psaumes, lectures bibliques, extraits des écrits du Père Monnereau, catéchèse, rappels historiques nous ont tout naturellement conduits à renouveler notre engagement baptismal avec la formule même du baptême, celle qu'on reprend à la veillée pascale, et un très beau geste de signation avec l'eau bénite.

Dans l'après midi, encore un temps de réflexion en groupes dans la forêt du Détroit, là où se réfugiaient les populations pendant la Révolution, là où s'est réfugié Pierre Monnereau. Une célébration eucharistique a terminé la journée. Et aujourd'hui, 2e journée de pèlerinage, aux Brouzils, lieu de fondation de la Congrégation.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser un commentaire et sélectionner un compte ou "Anonyme"