samedi 7 juin 2014

Tékitoi ?

Après avoir privilégié internet ces deux dernières années l'équipe de communication de la paroisse se demandait comment honorer le thème proposé par le pape François pour cette 48e journée des communications sociales : "La communication au service d'une authentique culture de la rencontre".

A partir du constat que dans la paroisse on connaît beaucoup de monde mais mal (des visages, parfois à peine un nom dessus) c'est le thème de la rencontre qui a été retenu et on a choisi de faire un pas de plus dans la connaissance de l'autre. Une soirée rencontre autour d'un plat pour se dire un peu plus qui on est. En fait t'es qui toi ?... je ne sais pas bien. Ainsi est née la soirée Tékitoi ?

Après un apéro d'accueil nous étions invités à mettre 3 gommettes sur un planisphère sur 3 pays qui nous sont chers (pour y avoir vécu, séjourné ou toute autre raison) et cela devenait aussi le 1er sujet de conversation à table. J'aurais bien voulu savoir pourquoi George, le prêtre Ghanéen, est allé coller des gommettes en Alaska et au Groënland ! Mais le tirage au sort des tables ne m'a pas donné cette opportunité. Mais je n'oublie pas, il y aura d'autres occasions.

Deuxième sujet de conversation : partagez un souvenir d'enfance. Là il a fallu réfléchir un peu, pour se rafraîchir la mémoire ou simplement pour retenir un souvenir plus marquant, humoristique, typique de l'époque ?... Alors sont (re)venues les jolies colonies de vacances de 3 ou 4 semaines à l'époque avec la première séparation d'avec les parents, un dégoût à vie des patates douces pour avoir mangé des frites de patates douces (il paraît qui c'est absolument abominable), l'arrivée du mercurochrome qui laissait des taches rouges sur les genoux des copines, autrement plus jolies que les pisseuses marques jaunâtres de teinture d'iode, les vacances avec la fratrie chez les grands parents à la campagne ou à la mer... Des souvenirs qui ont marqué nos enfances, et qui amenaient le sourire sur les visages.

Troisième sujet imposé : un passage ou un verset préféré de la Bible, et pourquoi, bien sûr. Cela a donné lieu à de très beaux partages sur le fils prodigue, les pèlerins d'Emmaüs, le prologue de St Jean, des versets de psaumes.

Et pour clore la soirée les questions au curé de la paroisse pour tester son niveau de connaissance  de ses paroissiens. Tout compte fait il s'en est tiré très honorablement. Et il n'a pas manqué ensuite de commenter quelques points du message du Pape homonyme juste pour donner envie de le lire, des fois que... Et même si on a privilégié, ce soir-là, la rencontre IRL n'oublions pas que "internet est une bonne chose, c'est un don de Dieu" (Pape François).

La soirée n'a pas été assez longue pour épuiser les sujets préparés mais chacun est reparti avec un autre regard au moins sur ses voisins de table.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser un commentaire et sélectionner un compte ou "Anonyme"