mercredi 3 août 2011

David

Il avait 11 ans, plein de vie, espiègle, téméraire, curieux, un peu désobéissant... un gamin de 11 ans quoi.
Il était un parc et un immeuble désaffectés, quelque peu laissés à l'abandon et de ce fait devenus sournoisement dangereux. Surtout la maison. Ça ne se voyait pas trop comme ça, vu d'un peu loin ou d'un œil innocent. Pourtant les murs se fissuraient, la charpente semblait plus fragile et les planchers pourrissaient.
Mais on le sait bien, les enfants ne voient pas le danger, surtout quand il est sournois. L'étrangeté du lieu était suffisante pour attirer des enfants intrépides, avides d'aventure, même s'ils savaient que c'était défendu. Surtout qu'on pouvait  pénétrer dans la propriété par une belle brèche dans le mur. Juste une petite escalade et on est dans le parc.
 
C'est là que David s'était rendu pour jouer avec sa sœur, un soir, début juin.
Et c'est là que le drame s'est produit : les planchers ont cédé au passage de l'enfant et il est tombé de deux étages.
"Gravement blessé, pronostic vital engagé, il a été héliporté au centre hospitalier de Nantes" disait le lendemain le quotidien local. Et depuis... plus rien...
Ah si, lundi on me demande de noter un décès sur le site de la paroisse. Et ce matin, le prêtre me demande d'animer la sépulture de demain, tu sais cet enfant de 11 ans. Oui, je sais... mais qu'est-ce qui lui est arrivé à cet enfant de 11 ans ?... Et voilà, la boucle est bouclée : c'est David qui a traversé 2 planchers, qui était dans le coma depuis deux mois, et qui vient de quitter les siens.
David, je ne te connaissais pas, et demain je ne serai pas là pour t'accompagner... si, j'y serai quand même,  par la pensée et la prière. Avec toi, avec ton papa et ta maman, ta sœur, tes grands parents et tous tes amis, dans la petite église de Charzais.
A Dieu David... qu'Il te reçoive dans sa maison et donne sa force à tous ceux qui t'ont aimé et que ton départ si brutal laisse dans la peine et le désarroi.

4 commentaires:

  1. En union de prière avec toi, avec tous ceux qui ont aimé David.

    RépondreSupprimer
  2. Justement ce matin je me disais, qu'est-ce qui a emporté ce petit bonhomme?
    Mais dis-donc, qu'estce qui t'arrive ? Tu écris tous les jours maintenant. faudra m'aider pour les photos.Eliane

    RépondreSupprimer
  3. @ Eliane : Ben oui, tu vois je m'y remets... Tous les jours, hum, je ne sais pas si ça va durer... mais j'espère faire un retour quand même honorable. Mais demain je pars en vacances, alors le blog risque de dormir un peu. Déjà ! tu vois ! A bientôt

    RépondreSupprimer
  4. Terrible histoire et terrible impuissance face à celle-ci mais une intention de prière que je porterai...

    RépondreSupprimer

Laisser un commentaire et sélectionner un compte ou "Anonyme"