mercredi 19 octobre 2011

S'il te plaît, explique-moi l'orgue

Orgue, église Notre-Dame (Fontenay-le-Comte)
 Dans nos églises l'orgue est souvent dans le fond, à la tribune, surtout s'il est imposant par ses dimensions. Raison pratique certainement, raison technique d'acoustique, mais aussi une façon de dire que lors des célébrations religieuses il n'est là que pour accompagner, soutenir, aider la prière. Il n'est pas la vedette. Résultat, on ne le voit, on ne sait pas comment c'est fait, comment ça marche, on ne voit pas l'organiste et son jeu.


Pour pallier cette frustration quelques organistes de la paroisse de Fontenay ont eu l'idée d'un après-midi de l'orgue*. Qu'est-ce à dire ? D'abord un temps de vulgarisation et d'approche à l'attention de tout public intéressé puis un temps d'audition.

 
Pendant deux heures ils étaient donc là, plusieurs organistes en ce dimanche après midi ensoleillé,  pour présenter l'orgue, expliquer comment il fonctionne, la complexité des jeux et des tuyaux. Pour une fois on pouvait monter à la tribune, le voir de près, et même, grand privilège, on pouvait l'essayer. Et cela a fait le bonheur des grands et des petits ! Émerveillement des enfants. Quelques talents cachés ont été dévoilés. Tiens, je ne savais pas que ce Monsieur savait si bien jouer de l'orgue !

Avant l'audition le Père Joseph Vité a présenté l'orgue au public venu pour l'audition. A plusieurs reprises les concerts d'orgue à Fontenay ont été retransmis simultanément sur grand écran, ce qui permet de voir jouer l'organiste, complément fort appréciable. C'est donc grâce à cet écran que nous a été présenté l'orgue : histoire, fonctionnement, vocabulaire approprié !

L'écran a également permis une présentation de la quinzaine d'organistes de la paroisse, photo à l'appui. Grand oublié de nos célébrations que l'organiste ! On entend et on apprécie son jeu, mais on ne sait jamais qui se cache derrière.

Enfin l'audition où chacun a interprété une pièce de son choix ou une improvisation. Au programme, des œuvres de Clérambault, Georg Boehm, Léon Boëllmann.
Gérard Davin nous a offert la Toccata du Volvestre, une œuvre composée par lui-même pour l'inauguration de l'orgue de l'église St Victor de Montesquieu Volvestre (au Sud de Toulouse). On le savait talentueux, mais on ne le savait pas compositeur (enfin, pas moi). Une petite merveille. Il a été longuement applaudi, à la mesure de la prestation. Joseph et Coraline, tout jeunes organistes, ont interprété une Petite pièce pour orgue. A la fois heureux de cette expérience, émus et fiers d'avoir pu jouer sur l'orgue de Notre-Dame !

L'écran permettait de suivre le travail des mains,
des pieds, des yeux… en fait c'est tout le corps qui 
travaille, qui bouge, qui vit au rythme de la musique. Organiste c'est aussi un sport ! Impressionnante complexité du jeu. Il y en a autant pour les yeux que pour les oreilles.

Parole donnée à Gérard Davin pour conclure :
"J’ai eu beaucoup de plaisir à exécuter ce morceau et à participer à cette manifestation qui permet à un certain nombre de fidèles de découvrir des personnes et un instrument qui participe à la liturgie... Nous sommes le corps du Christ..."





* C'était annoncé ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser un commentaire et sélectionner un compte ou "Anonyme"