lundi 26 mars 2012

Chant sacré

Ensemble vocal du Bois d'Amour (Poitiers)
Avant qu'il ne soit trop loin dans le temps, je grapille quelques minutes pour parler de ce premier festival de chant sacré que nous avons organisé à Fontenay-le-Comte le week-end dernier. Hier soir nous étions un peu HS mais heureux du résultat, et heureux de voir la satisfaction des spectateurs et des chorales participantes.

Plus d'un an de travail, de contacts, crescendo au fur et à mesure que l'échéance approchait. Tout un travail de fourmi, dans les coulisses. Et puis la partie plus visible, mais qu'on appréhende mal : affiches, tracts, mails, articles de presse, annonces diverses sans savoir où l'on sème, si ça va plaire ou pas. La grande interrogation, la grande aventure.

Chant sacré... en plus le thème était un peu risqué. Ça plaît encore le chant sacré aujourd'hui ? Quelqu'un m'avait dit : Hum... la musique sacrée c'est pas trop mon truc. Vous auriez organisé un concert de Jazz chrétien je serais peut-être venu.

Cinq chorales ont relevé le défi et osé un programme consistant avec des oeuvres et des compositeurs de renommée : Franck, Menegali, Donizetti, Kodaly, Duruflé, Bach, Saint-Saëns, Fauré... pour n'en citer que quelque uns et une cantate de Buxtehude (Membra Jesu nostri). Trois chorales fontenaisiennes participaient à ce festival : la Chorale St Hilaire, l'Ensemble vocal Cantabile Opus 85 et la Chorale Tempo Voce, auxquelles sont venus se joindre deux choeurs régionaux : le Collegium Vocal de Chauray et l'Ensemble Vocal du Bois d'Amour de Poitiers. La Schola Grégorienne du diocèse de Luçon est également intervenue au cours de la messe du dimanche 25 mars, avec notamment le Salve Regina solennel.

Et le public loin de bouder a répondu largement... à nous en étonner nous-mêmes. Et pas que des cathos, mais des gens simplement amoureux de la musique et du chant (fussent-ils sacrés) et du beau. A la fin de chaque concert, du dernier en particulier, j'étais frappée par les visages paisibles et souriants de tous (choristes et auditeurs). Comme si ce moment avait créé une trêve au milieu des soucis et des conflits de nos vies bousculées. Un moment d'apaisement et de communion.

Merci à tous ceux qui contribué à ces moments de bonheur, d'une façon ou d'une autre, avec leurs dons et leurs talents partagés et mis en commun.
"Ce festival répond à la volonté de l’Association d’ouvrir ce patrimoine, commun à tous, à certaines manifestations artistiques qui trouvent une juste expression dans ce lieu sacré, et de  montrer qu’au-delà de sa vocation cultuelle fondamentale, il  peut participer à  la vie culturelle de nos cités dans le respect de toutes les convictions.
Le choix délibéré de mars répond également au souci d’associer cette manifestation au temps privilégié du Carême, signifiant par là que ce temps de ressourcement et d’espérance pour les chrétiens, peut être mis aussi à profit, grâce à l’art du chant sacré,  par tout être humain en quête de sens à sa vie. (J. N. Naud)
En ces jours, en cette année, du cinquantenaire de Vatican II, je renvoie à la Constitution Gaudium et Spes qui traite largement en son chapitre 2 de l'essor de la culture et de la relation foi-culture.
"À leur manière aussi, la littérature et les arts ont une grande importance pour la vie de l’Église. Ils s’efforcent en effet d’exprimer la nature propre de l’homme, ses problèmes, ses tentatives pour se connaître et se perfectionner lui-même ainsi que le monde. Ils s’appliquent à découvrir sa place dans l’histoire et dans l’univers, à mettre en lumière les misères et les joies, les besoins et les énergies des hommes et à présenter l’ébauche d’une destinée humaine plus heureuse. Ainsi sont-ils capables d’élever la vie humaine qu’ils expriment sous des formes multiples, selon les temps et les lieux." (GS n° 2, § 3).


Festival de chant sacré, sur le site de la paroisse de Fontenay  :
♦ présentation des chorales et des programmes
♦ photos des concerts

2 commentaires:

  1. Vraiment un très bon moment merci à tous.
    A poursuivre. ZD

    RépondreSupprimer

Laisser un commentaire et sélectionner un compte ou "Anonyme"